Communauté de Communes du Pays Noyonnais

AccueilTourisme & culturePatrimoine culturel

Patrimoine culturel

 

Histoire & architecture

Noyon, Ville d’Art et d’histoire

Riche de son patrimoine historique, culturel et gastronomique, Noyon est labellisée « Ville d’art et d’histoire ». Berceau du gothique, Noyon conserve précieusement depuis des siècles sa cathédrale, dont la construction remonte au XIIe siècle. L’ensemble canonial et épiscopal qui la ceinture est le mieux conservé du Nord de la France.

Les collections du musée du Noyonnais présentent l’histoire du territoire depuis la période gallo-romaine jusqu’au XXe siècle.

Noyon a également vu naître le réformateur protestant Jean Calvin en 1509. L’emplacement de sa maison natale accueille aujourd’hui un musée consacré à sa vie et à son héritage.

Batellerie

Avec la révolution industrielle, le Pays Noyonnais a été le témoin du développement du transport fluvial. Deux canaux ont dû être aménagés pour accueillir les nouvelles embarcations de plus grand gabarit : le canal latéral à l’Oise et le canal du Nord, qui relient les Ardennes et le Nord-Pas-de Calais au Bassin Parisien. Ces changements ont également favorisé l’essor du village de Pont-L’Evêque, situé à la confluence des deux canaux : péniches, chantier fluvial, joutes nautiques, cafés, commerces et auberges ont longtemps animés cette petite cité batelière, donnant naissance d’une véritable culture batelière

Le parcours vidéoguidé "l’Oise et ses canaux" vous permet de découvrir l’histoire de la petite cité batelière de Pont-L’Evêque. A travers ses rues, vous serez plongés dans le monde de la batellerie : la construction et le fonctionnement des canaux, la vie dans le port et à bord des péniches, les joutes nautiques…

Le Musée Territoire

Comme beaucoup de territoires en Picardie, le Pays Noyonnais n’a pas été épargné par la première Guerre Mondiale. Dès septembre 1914, Noyon et ses environs sont occupés par les troupes allemandes. Libéré en mars 1917, le territoire a par la suite subi les bombardements intensifs des deux camps adverses suite à l’offensive allemande du printemps 1918.

De nombreuses traces subsistent de ce conflit : cimetières militaires, monuments aux morts, témoignages de soldats et d’habitants, photographies et cartes anciennes… La cathédrale de Noyon conserve encore aujourd’hui les stigmates des affrontements. Ce patrimoine est mis en valeur dans le cadre du Musée Territoire 14-18, musée à ciel ouvert, invitant à découvrir, autour de l’ancienne ligne de front, les traces laissées par la Grande Guerre. Deux parcours vidéoguidés, Noyon et la Grande Guerre et le Parcours des Zouaves, ainsi que les expositions du Musée du Noyonnais, retracent cette période de l’histoire qui a profondément marqué les paysages et les populations.

Noyon dans la Grande Guerre - PDF - 992.5 ko
Noyon dans la Grande Guerre

Les images à télécharger

  • Patrimoine culturel - JPEG - 987.4 ko
    Patrimoine culturel
 Haut de page